Portail*Portail*  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ASTRALIENS Forum SPIRITUEL: S' INDIVIDUALISER ET ŒUVRER VERS SA TRANSFORMATION : DÉVELOPPEMENT ESSENTIEL...Voyage astral... Rêves...ASTRALIENS: LA CONSCIENCE DANS TOUS SES ÉTATS

Partagez | 
 

 L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha


Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Dim 22 Déc - 11:54

Moi aussi ...
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Dim 22 Déc - 11:58

Je pense que rien n'empêche des personnes d'ouvrir des écoles en pédagogie freinet en école privée mais en principe cela fait justement partie de la démarche de rester dans le public afin de permettre à tous les enfants d'y aller (et non de s'adresser à une élite ou une classe sociale).

Une école privée Freinet aurait du mal à respecter ces principes militants.
Revenir en haut Aller en bas
Jean mi
ASTRALIEN
ASTRALIEN
avatar

Masculin Age : 29
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 176
Localisation : Picardie
Humeur : Calme
Zodiaque : Verseau Signe Chinois : Serpent
Emploi/loisirs : Doctorant

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Dim 22 Déc - 21:47

Je suis d'accord sur le souci d'élitisme. Il y a cependant au moins une école, celle des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui est privée mais pas chère (100€ par mois je crois) exprès pour être accessible à tous.

...............................................................................................
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Yog
Ajna
Ajna
avatar

Masculin Age : 42
Date d'inscription : 16/10/2009
Messages : 731
Zodiaque : Taureau Signe Chinois : Dragon

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Lun 23 Déc - 0:49

Personnellement, je ne suis pas particulièrement convaincu par la méthode Freinet, Montessori ou Steiner. Mais, au moins elles posent la question d'éducation alternative et de repenser l'éducation dans les écoles et là il y a urgence. Au-delà du problème de l'extermination de la personnalité dans les établissements scolaires, il y a le problème de la violence, du non respect, etc.
L'école publique se meurt. J'ai retiré mon enfant de l'école pour adopter une instruction en famille. Je ne regrette pas. Il est devenu autonome, organise son travail tout seul via le CNED et en un an , il a repris sa croissance. Il est devenu posé, calme et sûr de lui. Il est sociable et joyeux, alors qu'il y a un an, il était en train de s'éteindre. Toutes les personnes qui l'ont vu évoluer au cours de cette année me disent à quel point l'évolution de mon fils est flagrante et dans le bon sens. Il est bien et ça se voit.

Dans le cadre de mon enseignement du piano, je vois aussi l'évolution de mes élèves. Tant qu'ils sont dans le primaire, je les vois encore joyeux, créatifs, enthousiastes. A partir du collège, ils s'éteignent peu à peu. Bon nombre de profs les sapent, les démoralisent et les élèves parviennent à se croire nuls, sans valeurs car ils se payent à longueur de journée les brimades des professeurs dont le sport favori est d'humilier l'élève. Le collège est une prison où l'élève n'a pas le droit de penser par lui-même. Il suffit de voir comment la vie dans le collège est organisée.

Pour l'instant, ma fille est scolarisée, mais elle n'ira pas au collège. Elle ne veut pas. En Alsace, on est la région où il y a le plus d'enfants déscolarisés. Dans le reste de la France, il y en a très peu. Pourtant, si on a l'opportunité de le faire (et malheureusement, ce n'est pas toujours possible, car les parents travaillent), je crois que c'est vraiment une expérience positive pour l'enfant. Au contraire de ce qu'on peut croire, l'enfant développe un lien social bien plus sain que de rester dans un environnement toxique et violent qu'est devenu un grand nombre d'écoles. Donc, oui, il faut des méthodes alternatives pour l'école, car le système actuel est un échec et le classement pisa nous le dit très clairement. Oui, il faut refonder l'école, mais pas comme le ministre veut nous le faire. Dans les pays nordiques, les écoliers ne sont pas constamment soumis aux évaluations. Ils sont respectés dans leurs particularités et ont un accompagnement personnalisé. Pour l'école, il faudrait arrêter de tout évaluer, d'aller vers une pédagogie positive et encourageante, en mettant en place par exemple des "cahiers de réussites" pour valoriser les progrès. Valider des compétences plutôt que d'évaluer. De laisser le temps et de revenir à des cycles, plutôt que de voir sur une année. Apprendre la solidarité en développant l'esprit de coopération. Le simple fait de ne plus donner les notes en classe mais qu'elles restent confidentielles pourrait déjà casser le problème de la mise en compétition et l'humiliation publique. Bref, il y a beaucoup de choses à revoir.

...............................................................................................
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://yogwa.over-blog.com/
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Lun 23 Déc - 2:50

Personnellement, je ne suis pas particulièrement convaincu par la méthode Freinet,
pourquoi Yog ? Y a t'il des éléments de cette pédagogie qui te gênent ou y a t'il des points qui pourraient être améliorés ?

Pour répondre à un autre point : tout d'accord que le collège est une étape difficile (je suis moi-même parente et soulagée que cela soit fini ...)
mais comme l'a dit quelqu'un : pas de formation pédagogique pour les enseignants qui doivent se débrouiller par eux-même avec des effectifs parfois lourds, un temps saucissonné qui ne laisse pas le temps de bien connaître les élèves (enfin, je n'y suis pas enseignante donc, là, je m'avance un peu peut-être ) ... c'est une étape de tri des gamins installé par l'état.

L'école publique se meurt.
Elle n'a jamais été bien brillante ... sauf pour les favorisés ...

Tu sais, le classement Pisa peut avoir son utilité mais il faut voir ce qu'il évalue, comment, et par qui il a été fait parce qu'avec Pisa, on retombe encore et encore dans une histoire de classement ... et dans un classement, on fabrique forcément un premier et un dernier ... et puis, derrière ce classement, il y a une remise en cause de ceux qui sont au charbon, mais jamais de ceux qui ont pris des décisions au-dessus et qui décident de tout pratiquement.

L'école devient une usine (ce n'est que mon avis) ... et je suis étonnée de l'image positive qu'elle peut encore avoir.

Je rêve d'une école/collège/lycée où les gamins seraient heureux d'aller et en sortiraient l'oeil pétillants.

Après, je ne connais pas vraiment la scolarisation à domicile (qui est très tentante comme alternative) mais je me pose la question de la mixité des rencontres ... sauf si les parents sont particulièrement vigilants à l'ouverture d'esprit, je redoute le entre soi (familial, socio-économique, culturel, ethnique ...) qui peut parfois, selon les familles, être nocif pour le développement de l'enfant (il y a de tout dans les familles et plein d'attitudes, d'attentes pas faciles pour le gamin).
La deuxième question en laissant son enfant à l'école publique, est celle justement d'être dans l'obligation de se frotter à des personnes non choisies : je pense que c'est formateur (attention, je m'entends et ne parle évidemment pas de harcèlement) ... la coopération, c'est important. Comprendre que les autres peuvent être un secours, une aide et qu'on peut l'être soi-même pour les autres ... (coopération dont tu parles d'ailleurs).

Comme c'est le moment où va se jouer pas mal de choses au niveau de l'école, je pense que c'est important que des gens positifs et constructifs prennent la parole auprès des élus pour demander une autre école et préciser laquelle ...

Revenir en haut Aller en bas
Yog
Ajna
Ajna
avatar

Masculin Age : 42
Date d'inscription : 16/10/2009
Messages : 731
Zodiaque : Taureau Signe Chinois : Dragon

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Lun 23 Déc - 3:25

Les points qui me gênent, sont l'idée que l'enfant apprend de lui-même spontanément. Je ne pense pas que ce soit le cas. Certains enfants peuvent spontanément apprendre, mais ils n'ont pas tous le désir de se lancer. Au contraire, je dénonce régulièrement la paresse intellectuelle des gens. Par contre, donner une image positive de l'apprentissage, valoriser, encourager la découverte, ceci est extrêmement important. Dans mon enseignement du piano, je mets toujours en avant les progrès, j'incite l'élève à créer, à penser par lui-même afin de trouver son interprétation, tout en restant dans le cadre de ce que demande le compositeur. Il y a une quête de dépassement de soi là-dedans.

Se frotter aux autres, oui, mais pas n'importe comment. Il faut un cadre respectueux, avec des règles. L'école, le collège n'offrent pas ce cadre-là, alors qu'à la base, ça devrait être le cas. Puis, il y a mettre en contact et mettre en contact. Tasser des centaines d'élèves dans un lieu très restreint, c'est du n'importe quoi. Des études ont été faites sur des rats et il est apparu que les entasser dans un espace restreint provoquait une grande agressivité. C'est ce qu'on rencontre dans les écoles. Donc mettre en contact, mais en nombre plus restreint, avec plus d'encadrant et un projet pédagogique valorisant. Pour développer de la solidarité, il faut mettre les élèves en situation de projet commun, leur donner un objectif de réalisation commune pour permettre à chacun de s'exprimer. Quel établissement fait ça ? Je n'en connais pas.
Dans l'école de musique, on développe des projets communs avec différentes classes, c'est ce qu'on appelle la transversalité des disciplines, à travers des auditions, des concerts, des spectacles. L'orchestre a une vocation sociale, car il met les élèves en coopération, mais sous la direction d'un chef, etc.

Maintenant, pour la scolarisation à domicile, mon fils pratique la musique (le violon, instrument d'orchestre et de musique d'ensemble, donc projet commun), le goshindo (art martial, côté sport, discipline et respect de l'autre étant vu comme un partenaire et non comme un adversaire, car il faut travailler avec l'autre, avec ses particularités, donc il faut s'adapter). Mais dans la vie courante, il est rare qu'on soit tous parqué selon notre classe d'âge. La mixité devrait se dérouler aussi là, en mélangeant les classes d'âge. (mais là ça devient compliqué concrètement)

Après, l'instruction en famille est encadrée. Nous avons eu la visite d'une assistante sociale pour connaitre le cadre de l'enfant, les circonstances du choix, etc. En janvier, il y a un contrôle pédagogique, pour voir si l'obligation d'instruire est respectée. Il y a donc aussi un cadre, et c'est très bien ainsi.

...............................................................................................
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://yogwa.over-blog.com/
Jean mi
ASTRALIEN
ASTRALIEN
avatar

Masculin Age : 29
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 176
Localisation : Picardie
Humeur : Calme
Zodiaque : Verseau Signe Chinois : Serpent
Emploi/loisirs : Doctorant

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Lun 23 Déc - 4:15

L'instruction en famille est un choix que je respecte, mais je me pose la question du contact avec d'autres personnes "inconnues". Si j'avais cette instruction en famille, je n'aurais connus que ma famille et certains voisins mais pas grand monde alors que le collège permet au moins de rencontrer d'autres enfants. Ce n'est pas l'idéal, loin de là, je suis d'accord avec tout ce que tu dis Yog, la violence est considérée comme normale au collège et j'en sais quelque chose. Je me demande comment apprendre les relations sociales aux enfants de cet âge là dans un cadre favorable.

...............................................................................................
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Yog
Ajna
Ajna
avatar

Masculin Age : 42
Date d'inscription : 16/10/2009
Messages : 731
Zodiaque : Taureau Signe Chinois : Dragon

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Lun 23 Déc - 6:27

Cette histoire de contact avec des inconnus est un faux problème et lorsqu'on connait des enfants instruits à domicile, on ne se pose pas du tout la question. A l'école de musique, la fille la plus souriante et qui avait le contact le plus facile avec les autres était instruite en famille. Mon fiston est très convivial et discute aisément avec des personnes qu'il ne connait que peu. Au goshindo, il se mélange très facilement lors des fêtes avec d'autres enfants. A partir du moment où l'enfant est bien dans sa tête, il n'a aucun souci de contact social. Par contre, subir constamment des brimades, du harcèlement à l'école, ce qui a été son cas, alors là, oui il faut se poser la question de l'adaptation sociale. 75 % des tueurs en série aux USA ont été des enfants qui ont été harcelés à l'école. Ca fait réfléchir.
A mon époque, on me disait qu'il fallait aussi faire l'armée pour devenir un homme. Pourtant le service militaire n'existe plus aujourd'hui. En fait, l'instruction en famille est entourée de préjugés. Puis, dans le temps, beaucoup d'enfants étaient instruits à domicile, car les villages étaient isolés et personne ne se posait la question du lien social. Je pense que l'idée que l'école crée un lien social est une fausse idée. Je ne pense pas que l'école soit le meilleur endroit pour apprendre de façon positive à vivre avec autrui, au contraire. Je ne pense pas que vouloir mettre tout le monde dans un même moule soit une bonne chose, que de subir le dictat des modes et le regard constant des autres qui juge rapidement au moindre faux pas vestimentaire soit une bonne chose. Au moment, où l'enfant, l'adolescent, se construit sa personnalité, c'est à ce moment-là qu'il doit subir les pires brimades, le jugement, le regard d'autrui, sur des valeurs qu'il ne partage peut-être pas. L'enfant est un être en devenir, une personnalité qui doit être indépendante et non pas modelée par le regard discriminant des autres. Donc, puisqu'il est question dans ce sujet d'alternative éducative, je crois qu'il faut oser aller de l'avant, oser la différence pour le bien-être de l'enfant. C'est ça qui doit être au centre de l'éducation, l'épanouissement de l'enfant et absolument rien d'autre. Le jour où dans l'éducation nationale, ils auront compris ça, alors les choses pourront évoluer. Mais à l'heure actuelle, au vu de la mentalité actuelle, et je parle en connaissance de cause, ayant dans ma famille et entourage proche beaucoup de profs, je ne pense pas que les choses vont évoluer. Donc, comme disait Gandhi, soit le changement que tu veux voir dans le monde et en gardant mon enfant à la maison, je pense suivre ce conseil.

...............................................................................................
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://yogwa.over-blog.com/
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Lun 23 Déc - 7:12

yoo 

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
Jean mi
ASTRALIEN
ASTRALIEN
avatar

Masculin Age : 29
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 176
Localisation : Picardie
Humeur : Calme
Zodiaque : Verseau Signe Chinois : Serpent
Emploi/loisirs : Doctorant

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Lun 23 Déc - 8:33

Oui Yog, l'évolution ne viendra pas de l'éducation nationale, les "élites" tiennent à leur vieux système, c'est bien pour ça que l'éducation alternative vient "d'en bas", des initiatives de gens "ordinaires" (pas politisés). C'est donc ce genre d'initiatives qu'il faut encourager pour qu'un jour, l'éducation nationale n'aie plus le choix que de suivre cette voie grandissante.

...............................................................................................
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Yog
Ajna
Ajna
avatar

Masculin Age : 42
Date d'inscription : 16/10/2009
Messages : 731
Zodiaque : Taureau Signe Chinois : Dragon

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Lun 23 Déc - 11:32

Il ne faut pas oublier que l'école a été rendue "obligatoire" par Jules Ferry pour à la base former de bons citoyens. Tout comme les conservatoires de musique à la révolution française ont été créés pour former à un dogme musical. ( ce qui est toujours le cas aujourd'hui)

...............................................................................................
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://yogwa.over-blog.com/
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Mer 25 Déc - 7:16

Bon, je me rends compte deux jours après que ma réponse a disparu (fausse manip surement de ma part).

En tout cas, nul doute Yog que ton petit bonhomme doit être bien et s'épanouir.

Pour dire, l'idée de l'école-maison m'a effleuré l'esprit et pas qu'à moi et je pense que des familles pourraient s'organiser parfois pour cela et ce pourrait être une bonne piste (pour peu que les familles soient bien sûr bienveillantes mais comme tu le dis, il y a un cadre et c'est tant mieux).

En réponse néanmoins à l'idée que certain ne vont pas spontanément vers le savoir, je me dis que tous les enfants apprennent à marcher, à parler et ça, c'est une affaire pas simple, et pourtant ... pourtant ... ils y arrivent tous ...
Il y a une pulsion de vie qui pousse à grandir et apprendre.

Après, il peut y avoir des blocages mais l'idéal serait de comprendre d'où ils viennent pour aider l'enfant à avancer, dans le respect de sa personne, pour l'aider à s'épanouir ...

En tout cas, cela fait du bien de vous lire et de sentir des personnes attentives à cela et soucieuse du bien-être des enfants. L'école devrait être cela.
Revenir en haut Aller en bas
Jean mi
ASTRALIEN
ASTRALIEN
avatar

Masculin Age : 29
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 176
Localisation : Picardie
Humeur : Calme
Zodiaque : Verseau Signe Chinois : Serpent
Emploi/loisirs : Doctorant

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Mer 25 Déc - 9:47

lalou a écrit:
En tout cas, cela fait du bien de vous lire et de sentir des personnes attentives à cela et soucieuse du bien-être des enfants. L'école devrait être cela.

Oui, d'autant plus que lorsqu'on parle d'éducation alternative, on parle souvent de la maternelle ou de l'école primaire. Comme souligné ici, il y a beaucoup de problèmes dans le secondaire et ça mérite plus d'attention.

...............................................................................................
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Jean mi
ASTRALIEN
ASTRALIEN
avatar

Masculin Age : 29
Date d'inscription : 22/11/2013
Messages : 176
Localisation : Picardie
Humeur : Calme
Zodiaque : Verseau Signe Chinois : Serpent
Emploi/loisirs : Doctorant

MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   Jeu 16 Jan - 6:41

Salut !

Yog, tu as probablement raison à propos de l'éducation à la maison. J'ai vu une vidéo d'une présentation d'un ado de 13 ans qui a quitté l'école et qui se fait son éducation à lui tout en essayant d'être heureux et de le rester. Ce gamin a l'air très bien dans sa peau et me semble très intelligent et cultivé.
Attention, la vidéo est en anglais (mais compréhensible ;) ) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

...............................................................................................
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade."
Jiddu Krishnamurti
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'école / l'éducation nationale / l'apprentissage
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'éducation nationale recense les décrocheurs du système scolaire
» Débat : l'éducation nationale est elle un lieu "machiste" ?
» Hollande veut recréer tous les postes supprimés dans l'Éducation nationale depuis 2007
» Des statisticiens accusent l’éducation nationale de faire de la rétention d'information
» Article - Pourquoi j’ai démissionné de l’Éducation nationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astraliens :: Réflexion :: Notre vision sur la société, l'écologie, la santé, l'Humanité.-
Sauter vers: