Portail*Portail*  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ASTRALIENS Forum SPIRITUEL: S' INDIVIDUALISER ET ŒUVRER VERS SA TRANSFORMATION : DÉVELOPPEMENT ESSENTIEL...Voyage astral... Rêves...ASTRALIENS: LA CONSCIENCE DANS TOUS SES ÉTATS

Partagez | 
 

 Troubles du sommeil et Alzheimer

Aller en bas 
AuteurMessage
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Troubles du sommeil et Alzheimer   Lun 2 Aoû - 11:45

Selon des recherches scientifiques menées au Canada, les troubles du sommeil paradoxal constitueraient un symptôme annonciateur des maladiesneuro-dégénératives. Un nouvel indice pour le dépistage précoce desmaladies comme Alzheimer ou Parkinson…

Le lien entre troubles du sommeil et maladie d’Alzheimer:
L'étudea été réalisée pendant 5 ans par des médecins de l’Université McGill(CUSM), au Québec. Sur 93 personnes, l’étude montre que 52.4% des patients souffrants de trouble du comportement en sommeil paradoxal(TCSP) développent une maladie neurodégénérative dans les douze années suivants leur diagnostic initial ! De même, l’étude prouve que ces mêmes patients ont 17.7% de probabilités de développer une telle maladie dans
les 5 ans, et 40.6% après 10 ans. Le Dr Postuma, neurologue au CUSM conclut : « Ces résultats établissent clairement un lien, et indiquent que ces troubles du sommeil pourraient être un symptôme prédictif des maladies neurodégénératives ».


Quels sont les troubles du sommeil pris en compte par l’étude ?:
Le trouble du comportement en sommeil paradoxal (TCSP) fait partie des parasomnies,comme les cauchemars ou les paralysies du sommeil. Il se produit durant la phase des rêves et se caractérise par des mouvements brusques, un état d’agitation ou des cris nocturnes. Ce trouble est relativement peu fréquent, car il est principalement observé chez les hommes après la cinquantaine. Il ne s’agit donc pas de simples insomnies.

Un indice à prendre en compte impérativement:
Devant l’évidence des conclusions de l’étude, les médecins-chercheurs avertissent : « Ces patients doivent être suivis médicalement avec beaucoup d’attention : leur observation peut définir des symptômes avant-coureurs de maladies telles que Parkinson, mais aussi Alzheimer ».
Ces maladies étant encore difficiles à diagnostiquer à un stade très avancé, des données sur les symptômes annonciateurs seraient une aide précieuse dans la pratique. A noter que les médicaments qui soignent les troubles du sommeil paradoxal ne ralentissent pas les maladies
neuro-dégénératives.



Source:http://www.alzheimer-conseil.fr/blog-maison-de-retraite/2009/02/alzheimer-attention-aux-troubles-du-sommeil/
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et Alzheimer   Lun 2 Aoû - 12:27

Pourquoi ce sujet?
je suis directement concernée par les phénomènes de parasomnies et par les maladies neuro-dégénératives, par latence ou déclarée comme c'est le cas de ma maman avec Alhzeimer.
Noter les symptômes annonciateurs fait parti de mon quotidien depuis quelques années.

Les faits:
La maladie de ma mère a été diagnostiquée depuis 5ans environ et ce n'est "que" depuis quelques semaines qu'elle affiche des Troubles du Comportement du Sommeil Paradoxal (TCSP) FORTS (c'est à dire qu'elle avait en amont quelques troubles, mais bien moins puissants).
Ses troubles sont actuellement très impressionnants, ils sont alliés à des cris/hurlements, des dialogues et évidement de la mobilité (somnambulisme, toc, syndrome ressemblant au "syndrome gilles de la tourette").
mais le soucis est qu'elle n'est pas confuse (confusion) elle vie ses hallucinations et autre troubles tout en étant parfaitement consciente de la réalité environnementale.
Elle peut donc tenir une conversation sensée, m'interpeler et savoir pertinemment où elle est et où elle en est, mais en continuant d' halluciner.
Exemple en dialogue:
(Elle cri, parle, me dit de venir...)
Quand je suis devant elle, elle continue sa conversation en me prenant à partie (mais je sent tout de même un doute chez elle (ex: et si c'était encore pas réel?):
"regarde! ce qu'ils m'ont fait... arrêtez de m'embêter ..***...(gros mots)."
Je la rassure, lui dit qu'il n'y a rien.....
Elle me répond, "-mais si! mais tu ne vois pas"
Sont visage souffre, elle pleure même, gémie....
"Il fait froid! regarde ce qu'ils ont fait, où ils m'ont mise ....***(gros mots) Il fait froid!!!
Elle me réclame de l'emmener aux toilettes:
Elle hésite, ne veux pas poser ses pieds au sol, les laisses suspendu à une dizaine de centimètres...
Pose tes pieds
Non! il n'y a rien! (elle gémie, pleur, à peur...) ***
ça lui demande un effort conséquent,de me faire confiance et d'oser poser les pieds au sol.
C'est évidement triste de la voir dans cet état de vulnérabilité.
Elle répète à chaque fois qu'elle en a marre/assez "d'eux"
Qu'elle veux partir....

Je la recouche avec des paroles rassurantes (j'essaye).
Elle fini toujours en disant: oui je me couche, oui je vais dormir, bonne nuit, merci
J'en ai marre, laissez moi tranquille...***.

La tentation d'y voir un "désagrément" par des entités est très forte.
Ses insultes ne sont pas choisies au hasard, ce sont des insultes que j'ai entendu petite, et dont elle affublait une personne actuellement décédée.
Ce qui me donne à réfléchir.

Je compte consulter un médecin pour voir s'il est possible de lui administrer des médicaments, lui permettant de passer des nuits plus calmes. c'est fatiguant pour elle et pour nous (une pensée pour mon papa)
Je creuse aussi dans les troubles du comportement du sommeil en cas de maladies.
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
Yog
Ajna
Ajna
avatar

Masculin Age : 42
Date d'inscription : 16/10/2009
Messages : 731
Zodiaque : Taureau Signe Chinois : Dragon

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et Alzheimer   Lun 2 Aoû - 13:06

En effet, ce ne doit pas être évident pour vous.

De tout coeur avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://yogwa.over-blog.com/
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et Alzheimer   Lun 2 Aoû - 22:57

Merci Yog, c'est très gentil.
J'ai développé quelques détails a fin de mieux comprendre, espérant que cela puisse aider aussi, les accompagnants.
Je compte sur vos connaissances.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et Alzheimer   Mar 3 Aoû - 3:14

Merci Klmn.
C'est en effet une maladie déconcertante, parce que pas si simple dans la "chronicité" des troubles divers.
La désorientation a été la première alarme, celle qui a fait que j'ai pris rendez-vous avec un neurologue.
Ensuite il y a des "phases" des moments où elle va bien* (je ne peux que prendre l'exemple de ma mère)
*cad: où elle se comporte normalement (paroles/actes)
Mais d'autres aussi dans la démence la plus totale, où elle peut (et ça nous surprend toujours) faire encore preuve de déduction ou réflexions très pertinentes.

En ce qui concerne ce passage:
Citation :
je me demande quelle détérioration serait à l'origine d'une dégradation
du trouble du sommeil, car ce processus se distribue dans le cerveau en
plusieurs zones certaines redondantes d'ailleurs, le TCSP se rencontre
dans un Parkinson, ou dans la maladie des corps de Lewy, dans le cas
d'Alzheimer, les hallucinations peuvent apparaître, mais surtout à cause
de cette incapacité à se situer dans le temps et l'espace
J'y réfléchi, et j'ai pu faire un lien aussi avec le diabète de type 1 (insulino dépendant) non seulement elle, mais d'autres personne de mon entourage (diabétiques), ont eu des passages hallucinatoires.
Le lien est le suivant: à force de faire des hypoglycémies, qui mènent à des comas plus ou moins profonds, le cerveau subirait des "aggravations". Je me demande même si celles ci, ne seraient pas responsables de maladies neuro dégénératives.

En fin les personnes touchées par Alzheimer auraient un besoin flagrant d'attention, de contacte physique, d'Amour, notamment au moment du coucher. Détails que je confirmes, un moment d'attention, des paroles douces, les aident à passer une nuit moins agitée.
Aussi, "ils" ressentent parfaitement notre manque de patience (fatigue ou autre).
Ne pas les brusquer le soir. Ne pas les toucher sans leur accord.
Autre observation, par "commodité" (et pour suivre les "conseils" des infirmières) je lui mettais des protections (incontinence) ce qui a coups sûr était suivi d'un réveil en TCSP.
Sans ses protections, elle passait des nuit plus sereines. (se levait pour uriner seule et dans le calme)



ps: Pour les entités, mis à part moi, nous sentons parfaitement une "ambiance lourde" sachant que mes proches ne sont absolument pas dans ce genre de croyances, nous n'en parlons pas. Nous constatons une "chose spéciale" (infirmières et aides ménagères inclues)

(merci pour ton aide Klmn)
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et Alzheimer   Mar 3 Aoû - 7:56

Super Lulu, merci pour ces mots et ce lien, qui je pense aidera les "passants". Je ne l'avais pas lu non.
Je retrouve beaucoup de choses vrai dans ce que je viens de lire. Tout en prenant en compte que les troubles d'Alzheimer ne sont pas tous généralisables.
Mais en gros oui! de la douceur, jamais de brusqueries.
Quelques infirmières et aides ménagères, ont la bonne attitude. D'autres ont été un fiasco
Se sont celle qui l'ont brusquée, ne l'ont pas considérée*, ou en voulant trop en faire lui parlait comme à une débile profonde et en criant de surcroit
* "l'avantage" (sur celles qui ne l'ont pas considérée (2)) c'est quelles ne savaient pas que nous étions ses enfants (forcement maman Normande) elles lui parlaient mal et critiquaient la maison
Elles sont devenues blêmes quand on a précisé que nous étions ses filles. (on en parlera à notre père)
Voilà un peu d'humour.
Les autres savent très bien faire et sont exceptionnelles, ma mère les aime bien (2) et se laisse faire (toilette etc)
Une toute jeune aide ménagère a aussi "la côte" bien qu'elle ne paraissait pas avoir les "épaules" (ou bagages, étant en formation) elle réussit là où les autres échouent. De par son naturel et certainement son jeune âge (ma mère doit peut être penser que c'est une de ses petites filles).
je vais faire en sorte qu'elle puisse avoir le "post" (elle est remplaçante)

Ma mère a gardé son sens de l'humour et aime par dessus tout parler.
Une chose nouvelle aussi, c'est qu'elle écrit: elle griffonne des idées (achats ou autre) sur des bouts de papiers, elle écrit aussi les noms des personnes sur ses photos, il y a quelques erreurs mais en règle générale elle a bonne mémoire
pour le toucher, c'est compliqué, son corps souffre, elle a perdu en parti l'usage des ses jambes (ça expliquerai peut être la sensation de froid en TCSP), ce qui laisse présager une amputation. A ce sujet, je lui fait du reiki qu'elle accepte que assise et bien consciente (elle ne veux pas fermer les yeux et n'en perd pas une miette) elle me dit que cela lui fait du bien, ses plaies ont d'ailleurs très bien évoluées garce aussi et certainement en majorité avec les soins des infirmières (une plaie doit être pansée, ne pas sécher).
Bref le post risque de dépasser l'optique (lol)
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et Alzheimer   Mar 3 Aoû - 10:34

Citation :
c'est vrai qu'à l'heure actuelle on sait comment se manifeste la maladie
dans le cerveau et pourquoi elle cause tel ou tel symptôme mais par
contre on n'en connait pas l'origine.
Tout à fait, et c'est bien tentant de faire des déductions hasardeuses.
J'ai pensé à une cause directe de l'aspartame (elle en utilisait) et il a été démontré que cela avait un effet au long terme sur le cerveau. Mais pas si facile de ne pas tomber dans "la théorie du complot".
Mis à part ça, je pense que le mental y joue beaucoup, le "non travaille" des méninges quand à lui n'est pas aisément mis en cause car ce genre de maladies se retrouve dans la population "intellectuelle".
Du point de vue génétique je pense qu'elle est aussi HLA DQ B1*, puisque je "le suis". (sclérose en plaque/diabète/narcolepsie)
Qu'est ce qui fait que les choses se déclenchent? J'ai mon idée, mais bon.
Ma mère n'a jamais été "combattante", très assistée depuis sa plus tendre enfance.
Néanmoins vu le peu d' hygiène de vie (le diabète demande une vie très stable) qu'elle a depuis toujours, son état est quand même bon. (d'après les médecins) "ce pourrait être pire."

Alors oui la notion de régression me parle.

ps: Je suis aussi plutôt mal ou pas assez renseignée sur les causes.
J'enquête.
Merci à vous.
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et Alzheimer   Jeu 2 Sep - 9:02

Je ne pense pas encore en avoir parlé ici, mais je pense le faire (faut le temps).
J'ai consulté pour les PA en parlant d'hallus, alliées à celles diurnes.
J'étais fatiguée oui. Mais bon certainement plus surmenée qu'autre chose.
Ensuite j'ai eu des cataplexie partielles, mes jambes se dérobaient (très ennuyeux pour une prof de danse), je laisser tomber les objets des mains... Et une sorte "d'aspiration" aux projections astrales.
J'étais aussi très inquiète et certainement ces passages de cataplexies étaient dues à la peur.
Pour moi le rebirth m'a "soignée" et la pratique du kundalini yoga et les rituels tantriques.

Mais il faut savoir qu'il n'y a pas qu'une sorte (ou "degrés") de narcolepsie, ont peux l'être sans faire de cata.
Tout comme les cata peuvent annoncer une sclérose en plaque.

Ton médecin dirait que tu fait des hallucinations: hypnopompiques/hypnagogiques.
Il te ferait passer des examens longs et couteux (la chambre spéciale au moins)
Ils seraient plusieurs sur ton dossier (psy and co) et au final t'annonceraient que tout va bien, te laissant sans force et avec ta "problématique" (parce qu'ils ne donnent pas de médicaments sans avoir "réussit" (en fait faut le rater) le TILE, (mesure du temps d'endormissement qui est donc positif si tu t'endors 3fois en paradoxale en un temps record, sur les 5fois dans la journée).
Laisse tomber et vaques à tes Projections de conscience yeu

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et Alzheimer   Jeu 2 Sep - 20:21

nia non. Alors je te raconte tout les détails.
Je lui ai dit: Je veux voir un neurologue (faut leur demander maintenant)
J'ai annoncé sereinement mais en marquant l'impacte sur ma vie, que j'avais des "troubles" du sommeil/parasomnie.
Mais que cela ne s'arrêtait pas là, que la forme physique n'était plus.
Petit à petit j'ai rajouté mes hallu diurnes.
Il ne s' inquiétait pas, j'ai insisté pour le neurologue.
Puis il a pris ma tension, à commencé à tiquer.
8.2: (j'ai déjà fait des 7 et quelques)-Vous vous sentez bien? vous arrivez à marcher? (lol) Il entendait à peine mon cœur.
On a du parler de yoga évidement et de sport.
Il insistait sur la nourriture. Non je ne suis pas anorexique, je me nourris convenablement, je suis mince pas maigre!.
Bref.
Il m'a quand même fait une lettre à remettre au neurologue.

Celui ci m'a dit d'emblée: Ce n'est pas un peu tôt pour Alzheimer? (avec un sourire) nous nous connaissons, c'est le médecin de ma maman.
J'ai donné ma lettre, qu'il a lu en silence.
Puis il a commencé son questionnement. Et j'ai parlé d'hallucinations.

- Ce sont des hallucinations qui n'ont rien d'hallucinant nia
-Vous échangez avec vos visions?
-Hum! non l'eau n'est pas très causante.
Il souriait, et j'ai pensé de ne pas en rajouter avec mon "humour" craz

Il m'a de suite prise au sérieux, et m'a proposé une hospitalisation, pour établir un bilan dans un premier temps.
Examens de sang et autres.
Puis les résultats ont dévoilés une macrocytose, sont encore arrivées les questions sur mon alimentation.
Ils supposaient une dénutrition, voir une leucémie, mais bien que résultats au minimum de tout je n'étais pas en carences.(surtout la vit:B12)
Ils ont poussés les examens "génétique" et ont trouvé: HLA DQB1
Ils ont de suite pensé Narcolepsie.
Alors ils ont commencés les IRM et autres testes pour la résistance à l'épilepsie
(tu es attaché à une chaise, et ils stimulent ton cerveaux)
Pendant que des psychiatres "discutent" avec toi (lol)
S'en est suivi donc un entretient avec un "spécialiste du sommeil", un pneumologue) et une hospitalisation sur 24h
Pour un TILE et une surveillance complète (micro, camera, électrodes, tuyaux....)
Dans la journée j'ai fait un RL (ou mini PA tranquille) ça a je l'ai bien senti, enquiquiné le scientifique.
Il m'a "expliqué" mes résultats: Rien d'anormal, je m'endors vite, très vite, mais pas autant (en nombre) qu'une narcoleptique.
J'ai les symptômes mais vu que je ne suis pas entrée en paradoxale 3fois, ils ne peuvent pas me déclarer narco.
En attendant je fait quoi avec mes cata et le reste?
J'ai plutôt j'avais un travail.!!!

Mon généraliste était "amusé" de mes troubles, il m'a annoncé qu'il n'avais jamais vu ça de toute sa carrière, et que j'étais la seule dans ma ville.
ça me fait une belle jambe hein!
Je n'ai pas eu le droit aux médicaments speedants "Modiodal". Juste des Béta stimulants (pour mon cœur et tension).
J'ai dû redoubler d'efforts et de volonté avec la pratique très active de kundalini et autres truc parallèles.
ça a été très difficile, surtout moralement de perdre ma vitalité.
Je l'ai retrouvée main
sat nam!

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et Alzheimer   Jeu 2 Sep - 21:04

Ha si! j'en parles avec mon généraliste et le psychiatre (je ne le vois plus, ouinnn)
L'un dit que c'est ésotérique, l'autre spirituel Tibetain. Les deux n'en doutent pas.
Les autres trop scientifiques, je n'ai pas jugé nécessaire "d'insister" yeu

Alors mes hallucinations diurnes n'ont rien mais absolument rien a voir avec celles que nous connaissons en PA.
D'un parce que tu es en activité et en journée. De deux parce que tu ne peux absolument pas douter de ce que tu vois.
Au point de changer ton comportement face.
Là en l' occurrence et pour cet exemple c'était une étendue d'eau (mais genre 1m au moins de profondeur) au milieu de ma route.
Et il n'est pas question de penser: j'ai cru voir ou autre. C'est vraiment "réel" et "bien là" que tu ferme ou tourne la tête quand tu reviens sur "ça" c'est toujours là.
bra
Ha j'allais oublier.
Un évènement m'a "rassurée" quelque part. C'est que cet endroit à été totalement inondé 1mois plus tard.
cela n'était jamais arrivé. Et il est actuellement déclaré zone inondable.

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Troubles du sommeil et Alzheimer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Troubles du sommeil et Alzheimer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» troubles du sommeil après grossesse
» troubles du sommeil
» troubles du sommeil chez un enfant de 14 mois.
» troubles du sommeil bébé 11 mois
» troubles du sommeil bébé 1 an

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astraliens :: États de conscience :: Parasomnies-
Sauter vers: