Portail*Portail*  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ASTRALIENS Forum SPIRITUEL: S' INDIVIDUALISER ET ŒUVRER VERS SA TRANSFORMATION : DÉVELOPPEMENT ESSENTIEL...Voyage astral... Rêves...ASTRALIENS: LA CONSCIENCE DANS TOUS SES ÉTATS

Partagez | 
 

 DYSLEXIE

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Dim 16 Mai - 8:59

Ha merci vert2
Un truc en particulier pas vraiment, ou plutôt comment cela se passe t'il quand on a été (on est toujours un "peu") dyslexique dans son enfance.
C'est ce qui m'est arrivé, l'époque des tests de QI, l'époque ou l'on m'a faite redoubler mon CP parce que en avance (fin d'année pour eux) et pas assez mature.
Bref j'ai du développer (seule) un tas de techniques pour m'aider à différencier les directions et les lettres dans mon orthographe (en en mettant certaines en majuscule, même en milieux de mots) Je me souvient très peu avoir été suivie par un orthophoniste, du coups je me demande si cela ne me serait pas encore indiqué, en profitant du suivi de ma fille actuellement (pour une rééducation du placement de sa langue, elle à un appareil dentaire (amovible) depuis peu.
Bref moi j'en "bave" (lol) encore avec les sons et mots que je veux employer (qui sont dans ma tête mais pas dans ma bouche)
veux tu me suivre docteur? ri

réside: *confondre les m/b/p;S/C/; q: en lecture (si je ne me concentre pas j'écris pateau au lieu de bateau en exemple) (le clavier c'est bien) ^^
*Confondre évidement la droite et la gauche (aide mémo technique)
*Dans la phonétique c'est avoir besoin d'un temps de réflexion pour "analyser" quelle lettre entre en compte dans le mot. (genre "sachant" où est le S où placer le son CH) l'articuler peut être difficile (cause sens aucun doute d'une déformation du palais et de manque de musculature de la langue)
(j'ai encore j'avoue la déglutition infantile) Je veux un appareil Nia
et aussi des mots très difficiles pour moi exemple "spectre" qui donne "sperte" etc idem à la lecture, tout s' emmêle, voir disparait.
j'ai du apprendre seule l'orthographe à l'âge adulte.
* Je t'épargne les couleurs, les chiffres, les formes.

Tes conseils m'aideront, ne serai ce que pour m'éviter les "édits" dans chacun de mes posts. (mdr)

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Jeu 3 Fév - 0:32

Allo docteur c'est la noiraude, toujours pas de réponses.
Bon une autre question, qu'est ce qui est en cause dans les DYS?
Un truc au cerveau? autre? Peut -on s'en débarrasser? (pas du cerveau c'est fait ça)
Tiens un jour je mettrai un vrai post sans re lire, sans éditer quoi que ce soit. yeu
boussi

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Jeu 3 Fév - 9:56

Oui voilà je voulais en savoir plus sur les causes, c'est pas simple on dirai.

Je me reconnais dans ce que tu cites, je reconnais à tel point que j'ai du relir plusieurs fois la phrase pour bien comprendre si ce que tu voulais dire était ce que j'avais compri
A vrai dire lus je la lis, plus s'ovre une nouvelle perception
Citation :
celle de pouvoir représenter ses pensées en 3 dimensions
1: J epense donc je vois en image dans mon ecran mental, ce que la phrase à voulue dire
2:: mes pensées ont 2 ou 3 sens differents


L'handicape est dans la perte de temps, d'un pour assimiler un problème, une lecture, autre... Je dois passer par des subtefuges pour trouver le résultat ou comprendre le sens de la phrase
Exemple pour les division j'avais inventé une téchnique qui prennait évidement du temps et qui n'était qu'approximative puisque je n'arrivais pas à trouver une autre méthode parés la virgule (ou bien ça se compliquait à plusieurs chiffres) je me suovien que la maitresse avait tiqué et m'avais demander de le refaire, j'étais parfois incapable de le reproduire.
C'est pareil avec l'ordi,j j'arrive à m'en sortir (avec ma petite tête) mais je ne me souviens pas de ma procédure.

Quand on me parle, j'ai souvent 2 ou 3 perceptions differentes, dison je cehrche ce que la personne "entend par là", tout ça en live, donc il se passe énormement de choses dans ma tête, car de plus je dois "choisir" la réponse à lui donner d'aprés ce que je perçoit de ses attentes, ça se passe dans les gestes le regard etc
Quand je me trompe, ou que c'est par écrit ou par telephone (avec intonation "neutre") je peux répondre comme on dit: a coté e la plaque.

Pour l'écriture j'ai trouvé mon remède, je place des majuscules sur les mots sensibles, ainsi je les reconnais
Quand j'écris, je deteste être pressée ou regardée vient alors une sorte de blocage, je sais ce que je veux écrire mais soit je ne trouve plus les lettres, soit je n'arrive plus à retrouver le mot
Exemple:3 donne: Troa, tr.. ? tr? trw?
Petite il m'arroivait d'en bagailler car le mot que je veux dire ne sais plus "sortir"
Je ne sais pas non plus faire les iaisons, là je vois mon mot bagailler je ne sais pas écrire le son yeu
J'ai un correcteur, je reli TOUT, je corrige TOUT

Pour la lecture je reli souvent sans le vouloir façon disque rayé, je m'aide des doigts pour tout surtout compter
Bref c'est une calamité
je vie avec depuis toujour, c'est pas que ça me dérange mais si je pouvais gangner du temps et moins me concetrer, surtout être totalement présente en dialogue ça me soulagerai

PS: Mon texte est volontairement brut vert

haa! et en effet je vois des choses que les autres voyent pas, ça m'agasse assez
le plus typique est avec les nuages

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Jeu 3 Fév - 10:44

lll Que tu es bête . En plus je n'ai vu les fautes qu'à la dernière phrase en relisant j'en ai vu plein d'autre, et là j'ai capté. yoo youhou
Tu sais que la danseuse avant de savoir courir convenablement dessinais merveilleusement (pour son âge) avec les perspectives et tout et tout
A l'adolescence j'étais capable de repiquer des peinture surtout Gaugin (marrant j'ai jeté un tableau hier)
Un de mes prof voulais me faire entrer aux beaux arts.
Mais devines où je bloquais?: L'imagination, ou plutôt si on m'imposai un dessin, je recopiais à la perfection, la création n'était pas mon fort, j'avais du mal à mettre en dessin ce qu'il y avait dans ma tête, sauf pour les portraits, si le sujet m'absorbait je pouvais le reproduire de tête.

Bon j'espère que de te créer des fautes te prends moins de temps que je n'en met pour me me les corriger et encore avec un clavier c'est vachement plus facile.
NB: Dés fois impossible de voir la lettre que je cherche, ça vous le fait?

Ps: j'en ai chié grave à l'école, moqueries sur moqueries. ri

Re ps: Mon corps est une phrase myraa

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
Pépère
Sahasrara
Sahasrara
avatar

Masculin Age : 49
Date d'inscription : 09/01/2011
Messages : 856
Localisation : Pays Basque
Humeur : bleue d'opale
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Coq

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Jeu 3 Fév - 11:08

Tiens tiens... ça me fait penser à mon grand fils yii (enfin, celui de ma femme)... hum et ma femme (la fameuse Mémère, donc av) est comme ça, tout à fait, et elle le vit relativement bien (c'est plutôt moi que ça agace (box gentiment, hein, je sais qu'il faut bien peser les mots écrits avant de presser la touche Enter...) de toujours deviner le mot qu'elle voulait dire, retrouver la bonne version dans cet équivoque en 3 dimensions, etc).
Sauf que c'est probablement pour ça, et faute de prise en charge, par ignorance familiale, qu'elle a foiré sa scolarité... et ça elle le vit comme un handycap.

Dans le cas du p'tit, je vois tout à fait cet aspect créatif, en quelque sorte par un effet de "malentendu" : tu lui dis un truc, il comprend autre chose, ou pique un mot au passage, et il brode une histoire... Comme une transmission grésillante créerait des mots chez l'auditeur, comme un prisme éclate la lumière en ses tonalités cachées.
Chez mémère pas trop, en revanche, plutôt terre-à-terre. boh

Quelle méthode peut-il y avoir ? Je ne sais pas. Dans mon expérience, j'ai l'impression que ça n'imprime pas (je parle de Mémère (la couette bien chaude du lit nuptial soit sur elle)), ou plutôt que, le cerveau étant une mémoire associative, adressée par le contenu dit-on en anglais, le rappel d'une information en déclenche plusieurs, et il répond comme un envol de papillons dont le premier sorti est attrapé et présenté.
niai
Du coup, la méthode du Docteur Pépère consisterait à indiquer au cerveau des points d'entrée plus "gros", mieux ciblés ou plus identifiants, moins équivoques, et donc ...tu l'as : des moyens mnémotechniques.

Tout ça pour ça, merci Docteur... Like a Star @ heaven (gros bouffon, va)

Mais surtout : il m'est agréable de penser que les efforts que cela te coûte, MyRâa, sont l'indissociable contrepartie de ce qui te permet d'être telle que tu es, comme nous t'apprécions ici, avec cette richesse foisonnante qu'il te plaît à vivre et à partager.
Revenir en haut Aller en bas
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Jeu 3 Fév - 11:52

ha voilà exactement, là où ça bloque:
Citation :
Dans mon expérience, j'ai l'impression que ça n'imprime pas Là j'ai capté sans problème, phrase courte, clair. Le reste décroche aprés le mot nuptial, je suis déja dans l'effort, j'ai du relire 3 fois (je parle de Mémère (la couette bien chaude du lit nuptial soit sur elle)), ou plutôt que, le cerveau étant une mémoire associative, adressée par le contenu dit-on en anglais, le rappel d'une information en déclenche plusieurs, et il répond comme un envol de papillons dont le premier sorti est attrapé et présenté.

Du coup, la méthode du Docteur Pépère consisterait à indiquer au cerveau des points d'entrée plus "gros"= des phrases courtes (lire plus haut) , mieux ciblés ou plus identifiants, moins équivoques, et donc ...tu l'as : des moyens mnémotechniques.
Les moyens mnémotechniques sont inventés des l'enfance. MAIS
Si tu en as je prends..... yep

Alors je vais te dire, j'ai aussi raté ma scolarité pour les même raisons que ta compagne, je n'ai plus de sensations cuisantes, je le vie bien au quotidien, sauf que je veux entreprendre une formation et me donner les chances de moins "ramer"
Curieusement il y a des choses que je capte plus vite que certaines personnes, mais je sais qu'en formation/en cours enfin tout apprentissage, trouver la personne capable de nous apprendre différemment est rarissime. Parce que le pire dans tout ça, c'est que quand on nous explique quelque chose et que l'on décroche il se passe mais tout un tas de réflexions internes et de remontées d'expériences cuisantes (moqueries/humiliations etc) tout cela fait "bouillir la marmite" et nous déconnecte intégralement, alors oui là on imprime mais plus rien du tout;
Une autre chose avec les proches tout va bien pratiquement, mais avec les inconnus c'est une autre histoire. Parce que l'on sais très bien que nous ne sommes pas bêtes, et que nous avons bien compris, mais la personne nous pense limité et il devient difficile de s'exprimer alors on mord Nia
Ou on gruge avant: je n'ai pas mes lunettes, je ne peux pas écrire......
Ou je suis fatiguée en ce moment....
On essaie de détourner la chose avec humour sinon on pleure. vert

Petite je finissait mes phrases (écrites) en patte de fourmis, je pensais qu'on ne verrais pas mes "fautes" (enfin les mots qui bloquaient) lll Du coups je me faisait traiter de sale alors que j'étais hyper appliquée, ça me frustrais grave.
Un truc très bête aussi est de nous faire relire, en attendant qu'on trouve nos fautes "d'inattention" box
Alors on lis, jusqu'à ce que les yeux piquent. Puis quand on nous montre la faute, avec en plus une persuasion qu'on se fout de leur gueule et? ben on pleure parce qu'en vrai on la vois pas la lettre.
On vois pas la faute, on lis très bien .

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Jeu 3 Fév - 19:48


Myra ... comme pépère le dit, c'est cela qui t'a forgé et pour les autres, pour moi, tu es comme un diamant. Je suis toujours surprise par la qualité de tes réponses , pensant par devers moi que j'aurais été à côté de la plaque.

L'idéal serait que les personnes, adultes ou enfants, dites dys, communiquent leurs" trucs" ... leurs chemins de traverses ... cela aiderait.

Je me relis en permaence, je suis hyperformatée scolairement parlant. Mais dans ma famille, chez moi-même ... et moi-même il y a des choses qui me dépassent, que je n'arrive pas à faire, pas à comprendre, pas à assimiler .La logiquez par exemple. J'ai un problème avecle temps, l'espace et les liens logiques. Je ne peux pas. Je sais pas. Heureusement que ce n'est pas visible. Il suffit que je me taise, cela ne se voit pas à l'écrit.
Mes neveiux et nièces sont dyslexiques. J'ai cherché et cherché des écoles, des sites, des trucs pour donner des pistes et les aider ... c'est bien maigre, le résultat. Il ya la case mais pas la porte pour en sortir, et pas les trucsz pour faire avec, avec les exigeznces scalires .
Mon fils des dyspraxique et dysorthographique, impossible pour lui de relire, se relire, il ne peux tout simplement pas, il ne supporte pas. Pour moi, cela peut être incompréhensible mais une nana m'a expliqué qu'il ne peut pas voir les "erreurs". Moi, j'ai un signal qui se met en route, lui pas. C'est comme ça.
Tout cela pour dire que cela m'intéresse beaucoup, à titre personnel, et que j'ai moi-même de gros pans d'impossible. Que cela me fait penser que l'on a tous, peut-être des pistes plus faciles et d'autres plus limitées, moins accessible. Que le malheur de notre belle langue est qu'elle est une des plus difficile au monde au niveau de la transcription écrite.

A la fac, j'avais appris que les difiiicultés orthographiques on t été en parties inventées par les scriptes pour garder un pouvoir, un savoir monnayable.

Une piste d'explication (qui vaut ce qu'elle vaut) serait qu'il y a des choses que l'on ne peut dire. Un problème d'autorisation de la parole.
Chez des enfants, il y a aussi le fait de refuser de grandir, d'essayer de stopper le temps. J'ai croisé cela chez un petit garçon pourtant suffisament doué, mais qui a refusé l'accès à l'écrit, à l'écriture. Il ne pouvait à ce moment, pas. Sa mère, qui venait de réussir le concours d'instit, était en train de lutter contre un cancer des os. L'écriture et la lecture sont lié au fait de grandir et c'est dangereux de grandir parfois.

Une psy m'a dit une fois que la communication est essentiellement une histoire de mal-entendu.

Pensé jetée brute en espérant que cela éclaire.
Le mixte des diffénrees d'écritures pour contourner les dfficultés est très intéressant. Je garde cela dans un coin de la tête pour les enfants. Et la piste d'En Progrès m'a laissé songeuse. Très. C'est fou, ce truc d'une pensée en image et trois D .... du coup, effectivment, au niveau des lettres, si elles sont semblalbe au niveau graphique, en se plaçant d'en haut ou en bas (je m'exprime mal, mais j'ai chopé le truc), c'est très compliqué !!!! Mais quelle piste incroyalbe ... Picasso était comme ça ?

Revenir en haut Aller en bas
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Jeu 3 Fév - 21:36

Je vais imager ce qu'il ressent, ce que j'ai ressenti:
Citation :
Mon fils des dyspraxique et dysorthographique, impossible pour lui de relire, se relire, il ne peux tout simplement pas, il ne supporte pas.
(image forte:) C'est comme si tu prenais un chaton les yeux a peine ouvert et que tu lui mettais la tête dans son urine pour bien qu'il comprenne qu'il ne faut pas faire pipi ici.
Forcement on ne comprend pas et tout nous parait très violent, alors on pleure ou on agresse ou on fait le pitre.

Les lettres pbq, n'ont plus de sens, c'est presque comme si elles "bougeaient" le plus souvent on choisi au pif.

A la rédaction d'un mot, on peut se tromper d'une lettre, ça arrive à tout le monde sauf que nous soit on est certain d'avoir utilisé la bonne, soit si on en met pas, ben on ne la vois pas.
Cela dit, quand l'écriture est rapide, quand il y a un stress, tout s'empire et c'est souvent là que viens le blocage.
D'ailleurs une fois le calme revenu on peux très bien voir là où on a mal écrit, c'est un peu comme si les choses "s'effaçaient " (avec la pression).
Il m'arrivait de fermer les yeux, de me secouer la tête (j'ai écris Pête lol), je m'imaginais comme si mon mental était un tableau noir que j'effaçai.

La lecture dans la tête est facile, on lis d'un bloc le mot, et s'il a des fautes ou pas, c'est le mot entier qui a une signification. ça se corse quand le mot est nouveau ou avec une "sacrée orthographe" du style des consonnes accolées comme mnésique tiens, déchiffrer est difficile, surtout à voix haute
Quand c'est à voix haute on bloque, ça donne vraiment l'impression que le mot ne PEUT pas sortir, on l'a en bouche, on comprend, on veux dire, mais ça sort pas, ça ressemble beaucoup au bégaiement (d'ailleurs je viens de chercher le mot, il ne voulais pas sortir)
Un truc affreux c'est d'être noté sur ses fautes, genre avec les accents, alors on comprend bien les graves et les aiguës mais on arrive pas à mettre le bon, forcement on confond droite/gauche, alors on met au pif. (on développe la voyance lol ou la chance)
On ne supporte pas d'être accusé d'inattention ou pire qu'on le fait exprès (qu'on se moque du prof) parce que dans la même phrase un mot peut être bien écrit et plus loin le même mot mal orthographié. On ne fait pas exprès. JAMAIS
Je rajoute encore que vraiment il se passe beaucoup de choses dans la tête, je pense qu'on se fatigue plus que la moyenne.
On décroche si le sujet ne capte pas notre attention, s'il y a trop de mots.
la plus grosse difficulté selon moi est les petits mots, voir les lettres, les grands mots peuvent ne pas poser de problèmes. On peut aussi les confondre mais c'est fluide, même si la phrase ne veux rien dire, ça nous tilte pas (mais du coup on décroche puisque l'on ne comprend pas, logique)
Nous sommes des gros rêveurs, on a une pensée visuelle on s'explique par métaphores par facilité car on n'arrive pas (souvent) à trouver notre vocabulaire, il y a vraiment un gros problème de mémorisation.
une autre chose les images 3D sont un délice, on (j'y) entre de suite, je vois vite ce que les autres ne voient pas, on (je) est en quelques sorte toujours dans la 3D, en forêt par exemple tout prends forme, on ne vois pas un arbre on vois son visage, ses bras.......
Le revers de la médaille c'est par exemple sur un image en gros plant où la majorité vois l'objet d'un coup, nous on en vois un autre car "hypnotisé" par un détail qui nous ouvre sur une autre vision.
Exemple un chat avec les pattes apparentes, nous on ne vois que ses coussinets qui ont la forme d'oursons, donc pour nous l'image est deux oursons avec du flou autour.
C'est un grand moment de révélation quand on vois l'image en entier gaa

Au sujet de l'heure et de son apprentissage (j'ai mis des lustres) on a du mal déjà avec la droite et la gauche, ajoute des chiffres que l'on confond (6,9) voilà ça devient vite compliqué
c'est vraiment comme si tout était mobile

Encore une chose, je pense oui qu'un désir inconscient de ne pas grandir a son importance, mais est ce que l'adulte ne nous fait pas non plus régresser?
J'ai lu aussi quelque part (je vais chercher) qu'un traumatisme crânien pouvait être en cause, j'en ai eu un à 2ans, un autre à 8.
je ne sais pas si c'est en lien.

En tous cas merci Lalou pour tes réflexions elles apportent beaucoup (mes détails étaient pour t'aiguiller en toute modestie)
nous

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente


Dernière édition par MyRâa le Jeu 3 Fév - 22:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
Pépère
Sahasrara
Sahasrara
avatar

Masculin Age : 49
Date d'inscription : 09/01/2011
Messages : 856
Localisation : Pays Basque
Humeur : bleue d'opale
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Coq

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Jeu 3 Fév - 21:38

Je suis épaté comme ce sujet qui ne m'intéressait que de loin s'avère passionnant.

Quelques réflexions sans lien en phrases courtes.
  • J'ai le défaut de produire des phrases alambiquées. C'est compulsif, je l'ai donc vécu autrefois comme un art dans lequel j'ai dû trop souvent chercher à me dissimuler. Veuillez donc apprécier ici ma démarche du "ressenti sur photo".
    Bref, c'est très difficile pour moi de faire des phrases simples. (De faire simple tout court, d'ailleurs. yeu --> MyRe) Merci donc de m'inviter systématiquement à reformuler.
  • MyRâa, ton témoignage m'aide à mieux comprendre mon entourage.
    Bien qu'ayant compris depuis longtemps (encore heureux) que ma jeune épouse (une petite laine la garde du froid), bien qu'étrangère à la logique habituelle, est très fine et intelligente sur les plans intuitifs et affectifs, j'ai parfois du mal à bien comprendre comment ça fonctionne. Elle ne sait pas me l'exprimer comme tu l'as fait ici.
  • Il me serait d'ailleurs impossible d'avoir un tel échange avec elle sans qu'elle ne prenne à peu près tout comme un jugement et une tentative de domination. Ne sachant prendre du recul et argumenter, c'est colère et repli. boud Chaque couple a ses limites, la notre est très vite atteinte dans le domaine de la discussion. mc
  • Curieusement, ou plutôt évidemment, c'est elle qui a le plus de mal à être patiente lorsque ses enfants montrent des difficultés de cet ordre dans leurs devoirs. Car on est bien d'accord que pour l'apprentissage scolaire, y'a pas à tergiverser, la dyslexie ça le fait pas.
  • Pour prendre enfin du recul, il faut mettre en cause le prisme dans lequel on regarde, et par lequel on juge : celui de l'école, de l'apprentissage linéaire, utilitaire, machinal.
    Sans avoir besoin de se consoler en voyant un "don" comme contrepartie cachée à la dyslexie, don qu'il faudrait donc "trouver" et "exploiter", ce qui ne peut mener qu'à une nouvelle recherche fatigante et frustrante au final ; on peut voir que c'est la société qui nous entoure qui est plus ou moins adaptée, acceptante, favorable à ce qui sort un peu du cadre. (Zut me revoila compliqué et l'idée n'y est pas transcrite).
    En gros : zapper le cadre et suivre la pente. Si les fleurs doivent être bleues et que tes fleurs sont rouges, produis tes plus belles fleurs rouges avec confiance et bonheur. Tu n'es pas responsable de ta graine et ne dois pas la renier (du moins la part de toi qui tape sur le clavier yeu).

Flûte, c'est un peu vaseux tout ça.
MyRâa, tu dois passer moins de temps à corriger tes fautes que moi à tenter d'avoir une pensée claire nia
Revenir en haut Aller en bas
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Jeu 3 Fév - 22:22

Très marrante ta signature loool
Le bonheur c'est que l'on a tous nos particularité.
Je ne vois absolument pas de don, ça me fait penser à ceux qui voient des enfants indigo à tout va (je ne parles pas de toi, mais en générale"= les perchés)
Une personne capable de retenir des vers entier, de calculer de tête est pour NOUS un Dieu ri

Pour ta petite femme, je pense qu'elle a été humiliée petite, que vos (les ) discussions ravivent de mauvais souvenirs.
Un truc à faire est de la laisser finir ses phrases, chercher ses mots, imager au besoin.
parce qu'elle sait ce qu'elle veux dire, mais ça sort pas, et plus elle cherche plus ça bloque et c'est la panique.
D'autant plus que la discussion menée alors par l'autre prends une autre direction, c'est comme si le train partait sans nous, nous laissant sur le quais encore avec nos réponses d'avant, (un train de retard) alors que d'autres idées arrivent par la voie express à coté. Alors on essaye de garder en mémoire ce que l'on voulais dire, tout en essayant de laisser en gare les nouvelles.
En gros notre cerveau est une mazerati et notre bouche une 2CV

Elle trouvera les métaphores pour aider ses enfants.
Après tout ça marche très bien avec la mienne, de plus j'apprends maintenant calmement, les cours que j'ai raté enfant. yeu

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
Pépère
Sahasrara
Sahasrara
avatar

Masculin Age : 49
Date d'inscription : 09/01/2011
Messages : 856
Localisation : Pays Basque
Humeur : bleue d'opale
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Coq

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Jeu 3 Fév - 22:24

Tiens ? !!! Sur France-inter : émission sur la dyslexie.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

De 10 à 11, donc le lien pour la réécouter n'est pas valide à l'instant où je poste. Surement plus intéressant que mes âneries.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Invitée :
Beatrice Sauvageot
orthophoniste, fondatrice de l’association Puissance Dys
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 9:59

Pardonne-moi les questions si elles te gênent Myra ... mais je voudrais te demander des trucs. Juste essayer de comprendre ...

Je voulais aussi te remercier de la manière dont tu as pris le message : je vois tellement de gens blessés par ces histoires d'écritures, par ces passifs scolaires, que cela me fait mal de penser que l'écriture, la parole (je connais ...) et la lecture puissent être une souffrance ... Voilà, je voulais juste te dire, maladroitement, que les enseignants font des "fautes", je n'ai pratiquement jamais connu personne capable d'écrire sans erreurs spontanément. J'ai servi à corriger les mots aux parents dans certaines écoles, c'est dire que ... cela ne va pas de soit ces histoires.On écrit tous spontanément avec des erreurs je crois ... C'est compliqué même sans "troubles". Alors ... pour les enfants dyslexiques ... ou dysorthographiques ...

Dis-moi, le souci est-il le même à la lecture en lettres bâtons, en écriture de livre (j'avoue, je ne retiens pas longtemps les grands mots, scripte etc...) et en attachée ?? En attachée, les lettres sont différentes ... cela pose-t'il problème ?
Quand tu vois la lettre d ou p ... tu dis que tu vois les pensées (pardonne si je me trompe) en images 3d ... les lettres aussi ? il n'y a pas de haut et de bas ? J'ai un mal fou à me représenter cela .... tu changes de perspective involontairement ?

C'est si dense ce que vous écrivez que je vais devoir relire encore pour arriver à capter. Cela me passionne ... et me donne l'espoir d'enfin pouvoir comprendre ... et trouver peut-être des chemins ...

Pour les mots : tu as une mémoire visuelle du mot quand tu l'écris ? Tu te bases exclusivement sur le son ?
Moi, (je cherche juste à comprendre les différents fonctionnements ... ) je vois le mot écrit devant moi et lorsque je l'écris, c'est comme si je le copie, je copie celui que j'ai en tête. Lorsque j'écrivais une phrase, ne n'appliquais aucune règle (ou si peu, je ne peux appliquer de règles ...) : je regarde la phrase et il y a un signal qui s'allume et me dit, il y a un truc qui va pas. Et le signal se met sur un mot. Je ne réfléchis pas. Les règles d'application en grammaire ne m'ont jamais servies à rien, ou presque. Je pense que plein de personnes ne font pas cela, je crois qu'elle appliquent des règles ...

Tu arrivais à mémoriser des poèmes ou des leçons, des trucs à recracher comme on dit ? tu dis que ceux qui récitent des poèmes sont des dieux ..

Tu mémorises facilement des chansons ? (j'ai honte de te demander cela .... j'ai l'impression de faire un reportage ... ). Juste essayer de comprendre cette histoire de mémoire ...

Les détails que tu donnes aident énormement à comprendre ...

Ce que tu as compris de toi, de ton fonctionnement, est-ce que ce sont des modes de fonctionnement que tu as retrouvé chez d'autres personnes dyslexiques ? Penses-tu que cela puisse être généralisable dans le principe ou pas , pour comprendre les enfants dyslexiques ?

Cela te gêne à lecture de livres ? d'après ce qui ressort de tes écrits, tu as du lire pas mal de bouquins ... tu as des stratégies de lecture ? Tu lis vite pour saisir le sens global et pas t'arrêter au détails des petits mots ?

Merci pour tout ce que tu as dis.

Pour mon fils, j'ai fait gaffe. Je continue ... je sais que c'est dur ces histoires-là. J'y ai jamais mis la tête dedans ... C'est juste que je ne peux pas aider et que je ne comprends tout simplement pas bien. Mais tu me fais avancer Myra ... merci encore.






Revenir en haut Aller en bas
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 11:13

Merci à toi lalou, nous échangeons pour s'entre aider, donc aucunes questions ne me gênent.
Alors je vais essayer de te répondre au mieux, selon ce qui se passe chez moi, sachant de plus que depuis l'âge adulte ça va nettement mieux. Et je vais même aller plus loin, ce forum m'a aidé, d'une part en orthographe, de l'autre ça me fait lire et retenir.
C'est mon outils de développement Nia
Bon on attaque:

Citation :
Dis-moi, le souci est-il le même à la lecture en lettres bâtons, en écriture de livre
C'est plus difficile en scripte (écriture de livre ou comme celle du forum). Parce que les lettres sont détachée.
En fait je reconnais le mot dans sa globalité, quand tu met une lettre sensible seule je ne la reconnais pas, exemple ton d, je l'ai regardé plusieurs fois et j'ai cherché sur mon clavier en gros ça a du me prendre 10 secondes pour reconnaitre un D, quand je dis reconnaitre c'est plutôt par déduction.
Sur le clavier il est en majuscule donc je le reconnais et c'est en regardant le B que la déduction me vient car le B a la "petite bosse" du b (e bas son "ventre")
En attaché c'est plus facile déjà le l, il est souvent fait avec une "boucle" en haut, donc facile à "déchiffrer"
L'écriture scolaire est facile, l'écriture de la maitresse. Sauf avec les Q que je confondais avec les G
Et le q avec le p ou le b (dans cette police)

Oui il n'y a pas de haut pas de bas pas de sens. On imagine je pense très vite, on compare avec des choses pour essayer de se rappeler des lettres
Le C pour moi c'est le bec du canard
le m, c'est une montagne
le s c'est le serpent la forme du serpent pas le mot
Voilà c'est un peu ce fonctionnement pour savoir quelle lettre mettre, par quoi commence le mot. sinon ça fait kanard/quanard, nontagne/vontagne/wontagne, cerpent...

Citation :
tu changes de perspective involontairement ?
Je ne comprend pas bien ta question lol.
mais oui c'est pas volontaire en fait on vois pas tout simplement, comme je dis ça fait dés fois comme si ça disparaissait, on le vois pas parce qu'il n' y a rien. Tout comme on reconnais le mot même s'il est mal écrit ou incomplet, ça fait aussi comme si on "lisais" qu'une partie et on en faisait une déduction
Exemple (au pif et inventé) : bananeraie, on lis banane (point barre, on déduit que c'est le champs de banane) mais le mot peut être plus long et surtout s'il est pas connu on le lit pas: bananerisation (suppose que ça existe hein,merci lol) et là on ne comprend pas ce qu'on veux nous faire lire, nous on vois que bananeraie et l'autre mot n'existe pas, on sait pas le déchiffrer

Ps: ce mot est un très mauvais exemple parce qu'on reconnais le tion. héhé. c'est le RISA (bananerisation)qui pose problème. On est sauvé si on connais le mot risa, si c'est nouveau on sais pas le lire.

Du coup on mémorise pas ce mot.
Impossible de le retenir pour un poème.
Le truc que je faisait c'était de connaitre les mots un par un, si j'ai mon image du mot, si je me suis faite mon histoire avec le mot alors il est mémorisé.
Ha vu que j'écris "alors", la bizarrerie veut que j'écris souvent "amors" à la place alors que je ne confond pas le l avec le m
Voilà j'ai la grande sensation que c'est ma main qui ne retransmet pas ce que ma tête veut lui faire écrire. c'est aussi simple.

Citation :
tu as une mémoire visuelle du mot quand tu l'écris ? Tu te bases exclusivement sur le son ?
Voilà le mot est en entier pratiquement, le son, je le cherche mais je ne le trouve pas, sauf si ça tilte genre sssserpent (la forme)
Contrairement à toi, la main n'écrit pas "toujours" ce qu'il y a dans la tête.
Pourquoi "toujours" entre guillemets? parce qu'il y a des fois ou ça glisse tout seul. Ou on ne rencontre aucune difficulté, c'est très variable, ça peut être d'un mot à l'autre ou de deux mot pourtant identiques dans la même phrase.

Citation :
Tu arrivais à mémoriser des poèmes ou des leçons,
Non très mal, sauf et là j'avais une bonne mémoire si ça m' intéressait, si j'avais "joué" avec le texte.
Ma mère me disait que les maitresses lui avait dit que j'avais une mémoire phénoménale, que je me souvenais de tout ce qui avait été dit pendant la classe. Que je n'avais pas besoin de noter je savais.(mais bon c'est ma mère qui le dit)
Je ne faisait pas toujours mes devoir, ils étaient souvent fait de tête.

Pour les chanson oui, d'ailleurs c'était une de mes méthodes pour apprendre le par cœur (que je détestait) c'est ça aussi "jouer".
Oui pour apprendre en chantant, dessinant, dessiner les lettres, en dansant (en mimant les lettres).....
Tiens d'ailleurs en disant ça je gribouillais souvent en classe pendant que la prof parlait, ça me concentrais.

Citation :
Ce que tu as compris de toi, de ton fonctionnement, est-ce que ce sont des modes de fonctionnement que tu as retrouvé chez d'autres personnes dyslexiques ? Penses-tu que cela puisse être généralisable dans le principe ou pas , pour comprendre les enfants dyslexiques ?
je n'ai jamais rencontré d'autres dys, sauf ici y'a que ici que je peux discuter. Par ce que je n'en croise pas lol
Alors je ne sais pas si c'est généralisable. mais peut être
Enfin j'espère que ça pourra t'aider pour aider ces petits.

Citation :
Cela te gêne à lecture de livres ? d'après ce qui ressort de tes écrits, tu as du lire pas mal de bouquins ... tu as des stratégies de lecture ? Tu lis vite pour saisir le sens global et pas t'arrêter au détails des petits mots ?
NON, même petite je lisais facilement les bouquin que j'aimais, qui me tenais en haleine même si il n'étais pas de mon âge (les bibliothèques roses/vertes/or) Je me souviens petite lire celles de ma grande sœur.
Si il a trop de mots inconnus dans les phrases on ne continue pas. ça m'est arrivé de chercher les mots dans le dico, ça prenait des heures à cause que je n'arrive (encore aujourd'hui) à reconnaitre l'alphabet dans le désordre, on dois reprendre du début, on a aucune logique de l'ordre alphabétique.
On bosse deux/trois fois plus que les autres.

je n'ai pas de stratégies de lecture, sauf des fois m'aider avec le doigts a cause des lignes (on saute ou on y retourne sans même reconnaitre les mots qu'on a déja lu, disons qu'on s'en rend compte en milieu de phrase) lol

Oui on reconnais en globale le mot, c'est les petits qui nous emm... les le, ce de re, pas, cas, drap, ça, la , de, pré, lui, fui, puis, cuit brui fruit, ces ses, c'est, est , etc, sud, bu, lu, cru, tu, pu,
bateau, chateau, marteau...
¨les é è ê, les oi, ai, ei,
ça fait tourner les yeux gaa tout est a l'envers, ça peut être ie ia, io, aç, sac, sap, er, el, sel, érp, iul,iuf ruc, cur, ed, ... ça nous fait le même effet. Suspect

je me souviens de l'orthophoniste il me faisait répéter négresse, tresse, crête, prêtre ...
je me souvient plus de tout? je ne sais pas si ça m'a servi en fait, je crois que le déclic à été plus tard et surtout avec mon écriture:
MyRaa, aRRiVa, A éCrire conVenaBLemMent yeu

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente


Dernière édition par MyRâa le Ven 4 Fév - 11:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
Pépère
Sahasrara
Sahasrara
avatar

Masculin Age : 49
Date d'inscription : 09/01/2011
Messages : 856
Localisation : Pays Basque
Humeur : bleue d'opale
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Coq

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 11:20

MyRâa a écrit:
ce forum m'a aidé, d'une part en orthographe, de l'autre ça me fait lire et retenir.
C'est mon outils de développement Nia

Voici, en version simple, ce que j'ai voulu dire laborieusement vert
Revenir en haut Aller en bas
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 11:41

haha ri

Lalou je n'avais pas vu ça, et en plus j'ai failli en parler
Citation :
Mon fils des dyspraxique et dysorthographique, impossible pour lui de relire, se relire, il ne peux tout simplement pas, il ne supporte pas. Pour moi, cela peut être incompréhensible mais une nana m'a expliqué qu'il ne peut pas voir les "erreurs". Moi, j'ai un signal qui se met en route, lui pas. C'est comme ça.
Lui je sais pas mais moi, je n'arrive pas à me relire, je ne reconnais plus mes mots, surtout s'ils sont mal écrit (trop rapidement) ou si je n'ai pas mis mes marques (majuscules) ça met arrivé pas plus tard que cet après midi Nia
Je pense qu'il ne reconnais pas sa propre écriture, ça doit le frustrer grave, il doit avoir honte de lui. pauve biquet calin

ps: Essaye de lui proposer une autre écriture, comme il la sent.
le pire c'est qu'à l'école on nous compte les fautes si on fait ça. ça c'est super con.
ha et NON on ne vois pas nos erreurs, ça nous arrive des fois de les voir mais pas toujours surtout si on nous le demande.

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 19:29

Pfouh !
Quel courage de continuer à essayer d'avancer avec de telles difficultés !
Quel courage ...

J'y repensais cette nuit en essayant de penser à moi-même : le clavier m'a aidé pour un truc ponctuel, les accents. J'ai jamais su alors je faisais des zigouiguois au-dessus des lettres (ça passait à l'école, dans les dictées) jusqu'à ce que, face au clavier, je doive choisir. J'ai mémorisé un seul mot : édition avec l'accent du côté de la main gauche (je suis gauchère ... je tends son index gauche vers la droite et j'ai ce fameux son é, enfin son accent). J'ai mis deux à trois ans à plus ou moins intérioriser ce é).

Le clavier a de bonnes lettres pour avancer. L'ordi commence à être tolérer pour les "handicaps" (j'aime pas ce mot, pas plus les noms dys donnés mais bon, cela permet de communiquer ... ).

Lorsque j'ai lu le post de En Progrés qui dit qu'il y a une visualisation en trois d, je pensais que cela le faisait à la lecture et que cela serait comme un changement de perspective qui se produirait. M'est venue l'image de tableau de Picasso, avec un visage, un mot écrit, qui comporte des perspectives différentes ... du coup, je me disais si c'est cela (mais peut-être que je suis à côté de la plaque !) est-ce que de tirer un trait par exemple sous le mot qui pose problème poserait la perspective du mot ... pour le haut et le bas ...

Je continue à balancer en bloc ce qui me vient ... l'espace. J'ai pris conscience avec les petits que ces notions posent problèmes et sont faussées. L'espace réel qui nous entoure (en haut, en bas, sur, sous etc ...) , ces mots qui construisent notre rapport au monde sont les mêmes par rapport à une feuille posée devant nous. Pourtant ... le haut de la feuille n'est pas le haut. C'est ... je sais pas moi, devant disons. Le haut ... La feuille, le livre posé sur la table (et non debout) ... on dit en bas de la feuille ... le bas, c'est à nos pieds, la terre, et là c'est près de notre ventre .... tu vois ce que je veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 21:12

Je reste un peu sur l'espace ... tu crois que c'est pertinent ?

La construction de l'espace, ces notions sur / sous/ haut / bas ... est-ce que cela change quelque chose que le livre ait une position : verticale (avec le haut vraiment en haut ...) ou horizontale ... au niveau de la difficulté des lettres p/b par exemple ... Ce sont des mots qui te posent problèmes comme concepts ? haut bas, dans le vrai espace, droite gauche ...

bon, je sais que ça ne suffit pas et qu'on peut être à l'aise avec ces notions et que cela pose problème au niveau de la feuille ...

Pour l'écriture ... il y a un sens pas naturel du tout (le sens de l'écriture des ronds ... démarrage en haut à droite et tourner vers la gauche ... alors que les êtres humains tout petits font spontanément des ronds dans l'autre sens ) : cela t'a posé problème ? tu tournes tes lettres dans le sens imposé ?

Les mots derrière les mots ... lis (le livre) .../ ... lit ( le lit ..des parents ?)
alors .. amor ...

Qu'entendent les enfants, ou certains enfants ? Ils ont parfois leurs mots, les mots de leurs préoccupations (parfois envahissantes) et ils entendent peut-être quelque chose auquel on ne pense pas ... lis !
Je ne veux pas trop jouer les psy à deux balles (ça fait jonglage ... deux balles blanches ... j'aime bien) mais les enfants (si on les laisse parler et on les écoute) entendent de drôles de mots ...

Tout d'accord avec toi : les adultes en général, les instit ... cristallisent les problèmes, peuvent casser les enfants hors du moule ("tu pourrais faire un effort quand même !") ...
la méthode même à mon avis de masser ensemble les mots qui prêtent à confusion, prêtent justement ces mots à confusion (exemple : ces / ces / c'est ... dans la même leçon pour ne pas les confondre les font peut-être justement par ce moyen, les confondre ) ...

Les stratégies sont extrêmement coûteuses en énergie ... les enfants qui doivent faire un effort supérieur aux autres pour répondre aux exigences scolaires sont fatigables et dorment plus à la sieste que les autres ... pour ceux que j'ai vu .

Faudrait-il désapprendre en partie pour réapprendre autrement ? (je pense à mes histoires d'accents résolus en quelques années grâce au clavier, la mémorisation d'un seul mot (édition) avec un geste de la main pour m'aider ) ...

je vais lire et relire ce que tu as écrit ... cela me passionne Myra ... mais c'est comme entrer dans un autre monde où rien n'est simple et évident. Encore envie de dire merci ...
et excuse d'avance les questions bêtes que je peux te poser ...

Tu as posté en même temps En Progrés, je balance quand même ...
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 21:16


Ce que j'ai retenu de Rodin est qu'il a eu le génie (où c'était sa perception de l'espace ...) de distendre les longueurs ... il ne respecte pas l'espace du corps, il allonge certaines parties alors que je crois qu'il y a des critères et des normes de shématisation du corps humain à respecter selon les canons ...
C'est comme cela qu'il donne une impression de puissance aux statutes.

On revient à peut-être une perception différente de l'espace !!!
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 21:20

Tous dans la représentation ... En Progrès ... tous créateurs de leur espace.

J'espère que des gens dyslexiques n'ont pas été bloqués par l'écriture et la lecture et au point de ne pouvoir écrire de livre ... ou se l'autoriser ...
Revenir en haut Aller en bas
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 21:24

Tiens je vais écrire sans filet: Nia
Bon je vais vous rassurer, nous ça va, surtout quand on a quitté l'école, ou été classé dans les nuel ou autre. en fait on préfère même se faire passer pour des nânes plutôt que de continuer le combat.
C'est l'école qui n'est pas adaptée, en voulant mettre tout l monde dans le même sac et ne respectant pas notre rythme.
Nos résultats sont en dents de scie, parec qu'on excelle dans des matières (on est NOUS) et on rame là où la disxelxie est présente (écrit, elcture haute)
Pour le é ou plutôt è, c'set bien le è sur lequel je me conscentre toujours par déduction., si le mot a un è bien entendu èèèè je sais que l'accent va dans ce sens (je ne retien surtout pas si c'set droite ou gauche) par deduction si le é est "sourd" c'est que c'est de l'autre coté que celui que je sais.

Bon ene nprog comme d'habitude superbe eau! vert2
Forcement on a pas un don, sauf à la limite celui de trouver avec rapidité une béquille pour donner ce qu'on attend de nous, on discimule aussi très très bien
C'est ce que je voullais entendre aussi dans "dans notre tête ça va très vite, il se passe beaucoup de choses)

Pour les couleurs c'est assez étrange car je ne les distingues pas toutes. Il y a aussi une certaine dys des couleurs approchantes, le bleu est confondu avec le vert, le orange avec le rose, quand elles sont TRES proches, très fondues.
Je me souvien par contre avoir un très bon score avec les testes couleurs, où il fallait découvrire un chiffre dans des points colorés, c'est parce que le chiffre ou dessin parrait comme en 3D
Les choses même infimes sortent en 3D
Il y a même quelques fois avec les images 3D où l'on arrive pas à en sortir (vous comprenez?) on rentre dans les images.

pour l'espace je n'ai pas eu de problèmes tant que ça reste spontané, c'est si on me donne une directive que ça se compliqe et devinez quand?: Quand on me dit d'aler à droite ou gauche, quand on nous demande de lever le doigt droit ou gauche, on ne sais pas le faire. On dois reflechir, repenser à nos marques.
Ma marque c'est la gauche c'est le pousse que je suce la droite c'est l'autre coté (mais je ne mémorise que la gauche, le reste c'est par deduction, heureusement je n'ai que 2 choix)
On aime communiquer avec autre chose que l'écrit, c'est tout.

J'étais très bonne en pâte à modeler, en danse, en dessin..... (pas en sport: trop faignates et trop grosse lol)

ha pour revenir aux petits à l'école, ce qui me frustrait c'est d'avoir les réponses mais pas savoir les dires, ou perdre du temps avec cette histoire de lever le doigt.
Vous savez on se reformule l'ordre qu'on nous donne (dans la tête) comment dire? c'est comme si on devais scner notre corps avant de trouver la partie qu'onnous demande de mettre en avant.
je ne sais pas si c'est clair, en gros on cherche notre pied avant de le lever( si c'est ce qu'on nous demande)

Ha et encore une fois, les progres se font avec le tempset avec la pratique, plus n memorise mots par mots ou truc par truc, tranquillement, plus ils sont aquis

Soyez pateinte avec vos enfants, essayer d'entrer dans leur résonnement, essayez de leur faire gagner du temps avec LEUR logique, car ils ne comprennent pas lavotre.

Des bises
xo

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 21:25

NB: vous avez écrit 4 post le temps que j'en fasse 1 yoo

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 21:36

Géniale cette orthophoniste ... !

Cela veut dire Myra qu'il y a quelque chose peut-être par rapport à notre perception du corps dans tout cela ? Je veux dire, pour danser, tu ne te poses pas de questions ... (moi si, c'est pour cela que je n'arrive pas à danser ou jouer de la musique, faut "lâcher" quelque chose ..) ... et si on parle de lever le doigt, ce n'est pas automatique ...
Revenir en haut Aller en bas
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 21:49

Ha enpporg:
Citation :
Ancrer les lettres "à la terre", pour ne pas qu'ils s'envolent...; ça donne _p; _d; _6; _9
ça c'est super, je le fait avec mon doigt
(je le fait discretement avec mon ongle faisant passer ça pour un geste femini) lill

laou: vertical et horizontal sont des mots qui ne veulent rien dire pour moi, il faut à chaques fois que je reflechisse, si je veux l'horizontal, je pense au soleil au couché de soleil, je mlet mon bras couché et là j'ai le sens horizontal.
verticale est donc: je te le donne en mile: Le contraire

Pour le O, je n'ai pas eu de problème, il tourne dans le "bon" sens. je me souvien que se sont les boucles qui m'embettaient,genre les boucles du o ou du r (avec la jolie écriture) du f, (la boucle en bas) enfin des trucs qui ressemblaient à du dessin, je faisait tout un tas de gribouilli, c'était très difficile de bien former ces lettres.

(
Citation :
"tu pourrais faire un effort quand même !") ...
ça, ça fait très mal, parce qu'on est a font.
Du coup on donne plus rien, on baisse les bras, on y arrivera jamais à leur dnner ce qu'ils veulent ces grands. yeu

Pour le son des mots, on est pas plus differents que les autres enfants je suppose
ps: je parle de moi en enfant , je me replonge dans ce que j'ai ressenti pour vous aider hein ri

Nb: oui enprog j'ai plusieurs dimension, et celle que je préfère c'est ma visualisation et ressenti avec le son, la musique. elle a un visage la musique, les instruments, je distingue le moindre instrument dans un orchestre
le moindre instrument a son lien avec une partie du corps.
ex: la flute c'est les bras, les mains....
elle a sa couleur
sa saveur
Etc

La danse est impulsive, naturelle, quand je donnais des cours j'avais du mal avec les directions (vous vous en doutez) il m'arrivais même de ne plus savoir faire un pas précis si j'y réfléchissait, il fallait que je danse pour me rappeler le pas.

Ha et la musique même prise n'importe quand en route, me rappelait la partie du corps, ainsi je savais où j'en étais dans ma chorégraphie
Capitch?

...............................................................................................
syndrome Asperger= communication qui peut être différente
Revenir en haut Aller en bas
http://astraliens.forumactif.org
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 23:08

pour moi, c'est un truc super bizarre et incompréhensible la musique et la danse. Surtout la danse.... c'est tout simplement impossible.

C'est curieux tout cela. L'impression que l'on tourne autour de quelque chose d'essentiel ... on touche du doigt ...

Je ne peux m'empêcher de réfléchir à cela sur un plan d'espace plus large ... celui des sorties. En même temps, je m'empêche d'aller vers là, de faire des liens qui n'ont peut-être pas à être.

La terre et l'ancrage ...
Est-ce que poser les lettres sur la terre, à la verticale, assis au sol soi-même aiderait des enfants à poser ces fichues lettres ... l'aiderait, en plus de les toucher, d'avoir les formes en mains, l'aiderait à les poser sur une ligne imaginaire du sol (celle du cahier). ...
Revenir en haut Aller en bas
lalou
Manomaya kosha
Manomaya kosha
avatar

Féminin Date d'inscription : 07/10/2009
Messages : 1555
Humeur : ca dépend

MessageSujet: Re: DYSLEXIE   Ven 4 Fév - 23:11

ce que tu dis de la musique ... Myra ... serait comme une hypersensibilité aux sons et une hyperconnexion entre les sens ... ça me fait penser à cela ...
je trouve cela génial ... ce que tu vis sur ce plan-là (encore ce fichu espace !) ..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DYSLEXIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DYSLEXIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La dyslexie est-elle le signe d’un retard intellectuel ?
» Échec scolaire et dyslexie
» La dyslexie
» dyslexie : témoignage d'un orthophoniste
» dyslexie et PAI? PPS?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Astraliens :: Réflexion :: Notre vision sur la société, l'écologie, la santé, l'Humanité. :: Santé, médecine...-
Sauter vers: