Portail*Portail*  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ASTRALIENS Forum SPIRITUEL: S' INDIVIDUALISER ET ŒUVRER VERS SA TRANSFORMATION : DÉVELOPPEMENT ESSENTIEL...Voyage astral... Rêves...ASTRALIENS: LA CONSCIENCE DANS TOUS SES ÉTATS

Partagez | 
 

 Le soufisme

Aller en bas 
AuteurMessage
MyRâa
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Age : 50
Date d'inscription : 11/09/2009
Messages : 10863
Localisation : A l'ouest
Humeur : Tonglen
Zodiaque : Balance Signe Chinois : Singe
Emploi/loisirs : Maitre reiki

MessageSujet: Le soufisme   Mar 4 Mai - 11:59

Les soufis* (NB en bas de page) à l'origine des ascètes en manteau de laine, privilégient l'expérience directe, personnelle du divin.
Ils participent au renouveau de l'Islam qu'ils considèrent avant tout comme une religion d'amour.

Le soufisme est la voie ésotérique de l'Islam. Il a pour but de connaitre le divin, de le percevoir, de le gouter.
la voie qui mène à cette connaissance a peu à voir avec la théologie ou la philosophie.
Elle est d'abord affaire de travail sur soi, d'éducation et d'éveil à la présence divine.
le vrai rôle de la religion n'est pas dans cette perspective, d'affirmer une doctrine ni de présenter une voie toute tracée de salut pour l'au-delà. Mais d'offrir des méthodes permettant de vaincre son individualité, pour s'ouvrir à la réalité divine.

Selon l'enseignement du tassawouf (soufisme en arabe) l'ennemi à combattre n'est pas tant "l'infidèle" à l'extérieur de nous, que l' infidèle qui est en nous: l'égo, ou le moi centré sur lui-même et se percevant comme séparé. Celui ci n'est en fait qu'une illusion, que l'on peut, que l'on doit même dissiper (fana) selon l'un des "hadith" il existerait 90000 voiles entre nous et la création supérieure.... S'éveiller c'est lever un à un ces voiles qui nous empêchent de voir la lumière divine.

Concrètement le soufi doit posséder 3 qualités primordiales:
1: l'humilité
2: la fraternité
3: la sincérité

Son objectif est d'abord de ne plus vivre dans le paraitre, mais dans l'être.
Grâce à sa meilleur conscience qu'il acquiert de lui-même ses sentiments s'apaisent et se transforment, ses relations avec le monde changent, il devient plus libre d'agir et de penser.
Cela lui ouvre toutes les voies, on peut dire aussi qu'il existe autant de voies que d'êtres humains, il est difficile de ne pas s'égarer dans le désert si l'on ne dispose pas de point de repères. Le rôle du maitre: le cheik demeure fondamental, il offre les points de repère afin de guider vers l'oasis.
"celui qui n'a pas de maitre a pour maitre satan"* (satan en langage moderne= ego). (*sic :Ibn'Arabi)

Les points de repères sont autant de méthodes qui sont toujours enseignées dans les tariqa* : les confréries.
ce sont principalement:
* les méditations, la retraite, le voyage ou la pérégrination, la musique et la danse.

Chaque maitres,(tariqa) mettra l'accent sur l'une d'entre elles. En exemple la confrérie "Alawiya" utilise surtout la méditation autour des noms divins. le maitre recommande ou désigne à son élève l'un de ces noms: le savant, le miséricordieux, le sage, la paix, la vérité, la lumière, le voyant..... ces noms sont des qualité divines il révèlent en même temps ce que nous sommes profondément dans notre essence.
Exactement comme avec sanniyas ou l'hindouisme, il y a une certaine similitude entre le soufisme et le yoga.

Revenons au dhikr: les récitations des noms divins se font parfois en silence parfois à haute voix, les noms suscitent une vibration à l'intérieur et autour de nous et changent la réalité de l'instant. ce sont des noms saints, des noms sacrés.
Dhikr signifie littéralement: mention ils contient à la fois la notion de remémoration et celle de l'évocation.
le secret spirituel, le Sirr est transmis lors de l'initiation, son véhicule est par conséquent le dhikr

(J'expliquerai la symbolique des mouvements codifiés, le temps de me le faire confirmer) ;o)